Rechercher

Comment bien choisir sa lessive pour bébé ?

Hypoallergénique, sans parfum, testé sur peaux sensibles, spéciale bébés... Dur de s'y retrouver !


L’arrivée d’un bébé dans une vie est un moment important ! Beaucoup de parents s’intéressent alors de très près à la composition des produits qui vont être au contact avec la peau de leur enfant mais aussi de tous les produits qui vont agir sur son environnement. La lessive en fait bien évidemment partie !


Il est préférable de choisir le produit qui comporte le moins d’ingrédients pour éliminer au maximum la présence de conservateurs, d’additifs etc.



Lavez les vêtements avant qu'ils ne soient portés


La peau des tous petits étant particulièrement fragile, elle a tendance à réagir rapidement aux changements de température et les frottements liés aux tissus de leurs vêtements peut provoquer des rougeurs, des irritations ou même de l’eczéma. Pour éviter cela, il est préférable de bien laver les vêtements de bébé avant qu’ils ne soient portés, ce qui permet d’éliminer les restes de teinture, les poussières, microbes et autres substances qui pourraient s’être installées lors du transport des marchandises ou en magasin.

Utiliser la bonne dose de lessive


Les lessives conventionnelles issues de la pétrochimie contiennent bien souvent des substances irritantes et un bon nombre d’entre elles sont fortement allergisantes.

Même si l’on a tendance à ne pas regarder de très près les recommandations de dosage inscrites derrière notre flacon, il est important de ne pas surdoser la lessive. Mettre plus de produit ne rendra pas le linge plus propre mais ne fera qu’augmenter les résidus dans la machine et donc les risques d’allergies.

Attention aux parfums


Tous les parfums ne sont bien évidemment pas dangereux, en revanche beaucoup d’entre eux sont issus de fragrances synthétiques et contiennent des allergènes. Il en va de même pour les adoucissants. En se fixant au tissu lors du lavage, ils finissent en contact direct avec la peau sensible de bébé qui risque de ne pas apprécier ce mélange d’allergènes. Pour prendre un minimum de risques, mieux vaut alors privilégier une lessive sans parfum.

Selon l’Afpral (Association Française pour la Prévention des Allergies), les mentions « sans conservateurs » et « sans parfum » sont à privilégier.


Repérer les bonnes mentions

Décrypter les étiquettes n’est pas forcément facile, d’autant plus qu’on ne connait pas toujours ce que veulent dire des termes que l’on voit partout depuis de nombreuses années.


Une lessive dite « hypoallergénique » par exemple ne garantit pas l’absence totale d’allergènes mais indique seulement que le fabriquant a éliminé certains ingrédients admis comme étant allergisants ou qu’il les a dosés en quantité plus réduite. Hormis les 26 allergènes qu’il est obligatoire de faire figurer sur les étiquettes selon la réglementation européenne, on ne sait rien des centaines d'autres allergènes existants ni des substances qu'il est possible de retrouver dans sa lessive. De plus, depuis 2018 plus aucun référentiel n’encadre la mention hypoallergénique dans l’industrie du détergent.


Dans le même esprit, la mention « testé dermatologiquement » permet de savoir que des tests concernant les irritations ont été réalisés, mais cela ne garantit pas que cela ait été fait sous contrôle dermatologique et ne dit rien concernant les allergies. Il n'est pas obligatoire de faire appel à un organisme indépendant... Attention alors aux résultats biaisés.

Pour parvenir à y voir plus clair, il est possible de se référer à d’autres mentions telles que « testé sur peaux sensibles » qui apporte la garantie que les tests ont été réalisés sur des personnes ayant une peau réactive et pas seulement sur des individus lambda, le référentiel « allergènes contrôlés », la certification « HDE-A pour haute qualité environnementale pour allergique » qui exclut 40 allergènes ou encore à des labels tel que safelife qui ont des listes plus restrictives de substances à bannir.


Écolo depuis son berceau


On ne le répétera jamais assez mais les différences entre les lessives conventionnelles et les lessives écologiques sont nombreuses : peu voire pas d'ingrédients issus de la pétrochimie, des bases lavantes qui excluent les éléments de synthèse, une biodégradabilité maximale de tous les composants pour éviter la pollution des eaux et des océans... Si cela est meilleur pour la planète, cela le sera aussi pour votre bébé : plus les ingrédients sont sains, moins il y a de risque que des microparticules ne se déposent sur les draps ou les vêtements qui vont être en contact avec leur peau.


Bien évidemment, toutes les lessives écologiques ne se valent pas et il faut là aussi s'intéresser aux labels (Ecocert, Nature & Progrès, Safelife notamment), aux pourcentages d'ingrédients d'origine naturelle inscrits sur les bidons (visez le Graal du 100% !) et à la liste d'ingrédients. Dans tous les cas, il est préférable de choisir le produit qui comporte le moins d’ingrédients pour éliminer au maximum la présence de conservateurs, d’additifs etc.


Avec ces précautions, vous mettez toutes les chances de votre côté pour que votre bébé puisse gigoter en paix !


Quelle lessive avez-vous adoptée pour votre bébé ?


15 vues
logo-safe
Restons connectés !

Rejoignez-nous ! 

  • Instagram Safe
picto-localisation